Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Maroc : un couple d’adolescents arrêté pour une photo publiée sur Internet

Un couple d'adolescents a été arrêté par la police à Nador (nord-est du Maroc), après avoir publié sur « Facebook » une photo les montrant en train de s'embrasser, a affirmé la semaine dernière une ONG locale « RIF des Droits Humains ».

Il s'agit d'un adolescent et de sa petite amie âgés de 14 et 15 ans. Ils ont été arrêtés jeudi pour atteinte à la pudeur publique, après avoir posté une photo les montrant en train de s'embrasser. L’auteur de la photo a également été arrêté.

La photo a été prise devant le lycée où ils étudient. Cette affaire a aussitôt enflammé les réseaux sociaux, plusieurs jeunes couples marocains publiant des photos similaires sur leurs comptes et un sit-in a été organisé à Nador pour demander leur libération.

Hier, leur demande de remise en liberté provisoire a été approuvée et ils ont été remis à leurs parents, a indiqué le procureur général. Leur jugement pour « atteinte à la pudeur » est prévu vendredi.

Le Maroc a une réputation de tolérance religieuse au sein du monde arabo-musulman, mais la société marocaine demeure profondément conservatrice. Selon le code pénal, une personne reconnue coupable d'atteinte à la pudeur est passible de deux ans de prison…

JCC

(Source : CRIN)

commentaires

ano 08/10/2013 11:46

Comme d'habitude on accuse les jeunes d'avoir fait ce qu'ils n'ont pas fait: atteint à la pudeur alors qu'ils n'ont pas fait ça en s'embrassant, ils ne sont pas nus.

Il y a ça aussi en france, de nombreux jeunes sont harcelés à l'école par les enseignants au prétexte qu'ils ont des amis, des relations amoureuses. Dans le pays de montbéliard dans le doubs, il y a souvent des policiers qui viennent empêcher les jeunes et même les moins jeunes de se rencontrer, de faire connaissance dans les lieux publics comme les fêtes foraines, ou même au bord des lacs ou ils viennent ennuyer dès qu'ils sentent qu'on commence de prendre des contacts. A la fête foraine d'audincourt, ils passent faire des rondes pour vérifier que les jeunes se "tiennent à carreaux" et ne tentent pas de se trouver des amis et ne font rien pour empêcher les vrais danger, ils vont jusqu'a courser des jeunes pour les séparer lorsqu'ils remarquent qu'ils font des rencontres voir des avances. Ils voient l'amour comme une bétise à punir durement.

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog