Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Chine : 13 millions d’enfants « surnuméraires »

Lancée en 1979 par Deng Xiaoping à l'époque où l'indice de fécondité atteignait 5,4, la loi sur l'enfant unique est toujours en vigueur en Chine. Elle autorise deux enfants si les parents appartiennent à une minorité ethnique ou s'ils sont ruraux et que leur premier bébé est une fille. Les riches la contournent aisément en payant l'amende - de trois à dix fois le revenu annuel du foyer - ou en voyageant à Hongkong, Singapour ou plus loin encore, à l'approche de l'accouchement. Tous les autres l'appliquent à la lettre car ils ne pourraient pas payer l’amende fixée à 5 000 yuans, soit quatre années de salaire d’un ouvrier.

Appelé aussi « enfants de l’ombre » des millions d’enfants sont nés « clandestinement » sans enregistrement auprès de l'état civil. Ces enfants ne vont pas à l’école, pourtant obligatoire. Bien entendu, ils ne peuvent s'inscrire à l'université ni postuler à un emploi, ouvrir un compte en banque, entrer dans un tribunal ou se marier. Voyager en train leur est prohibé car une carte d'identité est demandée au guichet. Ces enfants ne sont pas non plus vaccinés. Pour l’administration, ils n’existent pas.

Le gouvernement chinois a enfin entrepris de comptabiliser tous ces enfants non enregistrés que les précédents recensements avaient ignorés. Ils devraient être tous « amnistiés ».

Malheureusement, la corruption explose dans ce pays et les montants vertigineux des pots-de-vin policiers pour obtenir les papiers risquent bien de laisser des millions d’enfants dans l’ombre.

JCC

(Source : RFI)

commentaires

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog