Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

rapport_yemen.jpgSelon l’ONG « Human Rights Watch » (HRW), trois mineurs délinquants présumés se trouvent actuellement dans le couloir de la mort après avoir épuisé tous leurs recours. Ils pourraient à tout instant se retrouver devant un peloton d'exécution.


Dans rapport de 30 pages, intitulé « Look at Us with a Merciful Eye : Juvenile Offenders Awaiting Execution on Yemen’s Death Row » (ugez-nous avec miséricorde : Les mineurs délinquants dans le couloir de la mort au Yémen), HRW conclut qu'au moins 22 enfants ont été condamnés à mort en dépit des preuves indiquant qu'ils avaient moins de 18 ans au moment de leurs crimes présumés. Au cours des cinq dernières années, le Yémen a exécuté au moins 15 jeunes hommes et femmes qui affirmaient être mineurs à l'époque où ils auraient enfreint la loi.

 
Les trois mineurs délinquants présumés qui ont épuisé tous leurs recours sont Mohammed Taher Sumoom, Walid Hussein Haikal, et Mohammad al-Tawil. L'ancien président du Yémen, Ali Abdullah Saleh, a signé leurs décrets d'exécution avant de terminer son mandat en février 2012. Pour la peine capitale, la signature du président constitue l'ultime étape avant l'exécution de la sentence.


Le Yémen fait partie des quatre seuls pays au monde connus pour avoir exécuté des personnes au cours des cinq dernières années, pour des crimes commis alors qu'elles étaient mineures. Les autres pays sont l'Arabie Saoudite, l'Iran et le Soudan.


Le Yémen a pourtant ratifié la convention internationale des droits de l’enfant le 1er mai 1991.

JCC

 

(Source : HWR)

Voir le rapport (en anglais)

commentaires

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog