Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

famine.jpgAprès un mois d’absence me voilà de retour ! Sous l’éclairage des droits de l’enfant, le mois de juillet a été fertile en évènement de toutes sortes. Tout d’abord, le nouveau défenseur des droits, Dominique Baudis, a proposé au Premier ministre la nomination de trois femmes en qualité d'adjointes et, parmi elles, Madame  Marie Derain (fonctionnaire au ministère de la Justice) comme défenseur des enfants et vice-présidente du collège « chargé de la défense et de la promotion des droits de l'enfant ».

 

Puis, c’est la secrétaire d'État à la Santé Nora Berra qui s'est dite favorable à la création d'un statut de « coparent » pour clarifier la situation des familles recomposées et des familles homoparentales, car près de deux millions d’enfants vivent avec un parent qui n'est pas leur père ou leur mère biologique. Cette proposition ne va pas manquer de relancer le débat sur l’homoparentalité.

 

Du côté de la justice des mineurs, c’est le Conseil Constitutionnel qui a décidé qu'un juge des enfants, ayant instruit une affaire pénale concernant un mineur, ne pourra pas présider le tribunal qui va le juger. Le Conseil Constitutionnel donne ainsi un nouveau coup d'accélérateur à une réorganisation de la justice des mineurs très critiquée et dangereuse pour les enfants.

 

De son côté, le Secours Populaire prépare sa traditionnelle « journée des oubliés des vacances ». Elle se déroulera le 24 août prochain pour rappeler qu’un enfant sur 3 ne partira pas en vacances cet été. Toujours en France, on recommence à parler d’expulsions de « roms » et, pendant ce temps là, la Roumanie débute l’édification de murs en béton pour s’en « protéger » !


En Norvège, on en finit pas de compter les morts dont le chiffre vient d’être porté à 77 victimes. Parmi elles, de nombreux enfants dont le plus jeune avait 14 ans. De son côté, l’ex-président de l’extrême droite française a qualifié « d’accident » l’effroyable tuerie. Une énième provocation destinée à masquer que cette tragédie et le fruit des idées que lui et sa fille véhiculent à longueur de discours.

 

En Somalie, Amnesty International dénonce des « crimes de guerre » contre les enfants. En effet dans ce pays en conflit depuis plus de 20 ans, des enfants sont enrôlés en masse. Ils ont entre 8 et 18 ans. Les garçons sont surtout envoyés au combat et les filles peuvent se retrouver à cuisiner, nettoyer ou encore porter les armes des soldats, certaines d’entre-elles sont objets de plaisirs sexuels.


Et c’est justement ce conflit, qui renforce encore la catastrophe humanitaire qui se déroule, dans la corne de l’Afrique, sous les yeux d’une communauté internationale bien mollassonne. L’Unicef vient de tirer la sonnette d’alarme et appelle la communauté internationale à venir en aide aux plus de 2 millions d'enfants touchés par la crise nutritionnelle. L’Organisation lance un appel de fonds à hauteur de 22,2 millions d'euros. De la Somalie à l’Ouganda, en passant par l’Éthiopie, Djibouti et le Kenya, 11,5 millions de personnes sont menacées. Parmi elles, de très nombreux enfants.


Durant les prochains jours, j’aurai l’occasion de revenir sur tous ces évènements et, le 18 août, ce blog fêtera son 1er anniversaire…


Bonne rentrée à celles et ceux qui, comme moi, on reprit le chemin du travail ce matin et très bonnes vacances aux « aoûtiens » !


Jean-Charles Champagnat

commentaires

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog