Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

enfant_mine.jpgLe Bureau International du Travail (BIT) vient de publier, sur son site Internet, un rapport portant sur l’année 2008 indiquant que 115 millions d’enfants âgés de 5 à 17 ans, soit 7,3 % des enfants dans le monde, occupent un emploi dangereux. Si ce chiffre donne le vertige, on note cependant une légère amélioration puisqu’il a diminué depuis la dernière étude publiée en 2004 où les enfants étaient 128 millions à occuper un travail dangereux.


Mais en regardant de plus près ces chiffres l’évolution positive ne concerne que les enfants âgés de 5 à 14 ans (52 millions en 2008 contre 76 millions en 2004). Pour ce qui est des enfants âgés de 15 à 17 ans leur nombre augmente considérablement puisqu’ils sont 62 millions en 2008 contre près de 52 millions en 2004.

Les enfants qui font un travail dangereux se concentrent essentiellement en Asie et Pacifique et en Afrique subsaharienne : respectivement 48 millions et 38 millions d’enfants sont concernés. La proportion d’enfants est bien plus importante en Afrique subsaharienne (15 % des 257 millions d’enfants contre 5,6 % des 854 millions d’enfants vivant en Asie et au Pacifique). En Amérique latine et Caraïbes, on comptabilise 9 millions d’enfants effectuant un travail dangereux et près de 19 millions dans les autres régions du monde.

Le travail dangereux (« hazardous work » en anglais) est défini par le BIT comme un travail nocif pour l’intégrité physique des enfants. Dans la plupart des activités effectuées par les enfants, les risques d'une détérioration rapide de leur santé sont important. L'utilisation de produits chimiques dans le cas des industries de la chaussure, de l'orfèvrerie et du textile mais aussi dans l'agriculture intoxiquent l'organisme fragile des enfants. Dans l'industrie du tapis ou du tissage, les enfants sont entassés dans des lieux sombres et pollués de poussières de laine. Ils abîment leurs yeux et leurs poumons. Les enfants chiffonniers sont souvent atteint de maladie de peau. Ils risquent de se couper et de contracter le tétanos. les enfants qui travaillent dans la construction ont des troubles de croissance et des déformations en raison du port de charges trop lourdes. Les enfants qui travaillent dans les carrières et les mines sont exposés à la silicose. Pour la plupart d'entre eux, ils sont condamnés à l'analphabétisme à vie car ils ne vont pas à l'école. Isolés, souvent privés de leur famille, ils souffrent de carences affectives dont ils risquent de garder des séquelles à vie.

JCC

Voir le rapport (en langue anglaise ou espagnole)

commentaires

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog