Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

logo 17octLe 17 octobre 1987, à l'appel du Père Joseph Wresinski (fondateur ATD Quart-Monde), 100 000 défenseurs des Droits de l'Homme se sont rassemblés sur le Parvis du Trocadéro, à Paris, pour rendre honneur aux victimes de la faim, de la violence et de l'ignorance, pour dire leur refus de la misère et appeler l'humanité à s'unir pour faire respecter les Droits de l'Homme.

 

Une dalle, proclamant ce message, a été inaugurée à cette occasion sur le Parvis des Libertés et des Droits de l'Homme, là où fut signée, en 1948, la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme. On peut y lire l'appel du père Joseph :


« Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l'homme sont violés. S'unir pour les faire respecter est un devoir sacré ».


Depuis cette date, le 17 octobre de chaque année, les plus pauvres et tous ceux qui refusent la misère et l'exclusion se rassemblent dans le monde entier afin de témoigner de leur solidarité et de leur engagement pour que la dignité et la liberté de tous soient respectées : ainsi est née la Journée Mondiale du Refus de la Misère.


Le 17 octobre 1992, Monsieur Javier Perez de Cuellar, ancien Secrétaire général de l'ONU, au nom d'un groupe de personnalités internationales rassemblées dans le Comité pour la Journée Mondiale du Refus de la Misère, lance un appel pour la reconnaissance du 17 octobre. Le 22 décembre 1992, le 17 octobre est proclamée Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté par l'assemblée générale des Nations Unies. Depuis, les initiatives pour célébrer cette journée n'ont cessé de se multiplier. Dans de nombreux lieux, des rassemblements et des initiatives de toute nature se tiennent ainsi le 17 octobre de chaque année.


Le thème de cette année : « mettre fin à la violence de l'extrême pauvreté ; s'appuyer sur les capacités de tous pour bâtir la paix ».


L'extrême pauvreté abime la vie et l'esprit des êtres humains. Bien plus d'enfants, de jeunes et d'adultes ont perdu leur vie à cause de la misère et de la faim que lors des conflits armés que l'humanité a connus. Les personnes vivant dans l'extrême pauvreté sont chaque jour confrontées et menacées par un manque de nourriture, de logement et d'accès aux services de base.


Cette journée crée un espace public et un forum précieux pour prendre acte des efforts et des combats permanents des personnes vivant dans la pauvreté. Elle leur donne la possibilité de prendre la parole, d'être entendues et de faire connaître leurs pensées et leurs préoccupations. C'est la reconnaissance que les personnes dans la pauvreté sont, et ont toujours été, en première ligne dans la lutte contre la misère. Au final, la transformation sociale qui est nécessaire pour une société pacifique pourra seulement être réalisée à travers la contribution active et égale de chacun.


En France, la pauvreté touche 2 millions d’enfants avec ses conséquences désastreuses sur la scolarité, l’accès à la santé et au logement.


JCC


(Source : Comité International 17 octobre)


Site à visiter : Refuser la misère

commentaires

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog