Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

enfant soldat RDCAlors que la France mène des bombardements aériens depuis le 11 janvier 2013 pour bloquer la progression des islamistes vers le sud, l’ONG « Human Rights Watch » (HRW) exhorte les groupes rebelles à éloigner immédiatement les enfants des bases d’entraînement situées dans les installations militaires islamistes ou à proximité.


En effet, des témoins interrogés par HRW ont décrit avoir vu de nombreux enfants, certains à peine âgés de 12 ans, prendre part activement aux combats. Les témoins ont également indiqué que des enfants géraient des points de contrôle dans des zones affectées par les bombardements aériens menés par la France ou près des zones de combat actif.

 

Les groupes islamiques  (Ansar Dine, le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO) et Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) ) ont recruté, entraîné et utilisé plusieurs centaines d’enfants au sein de leurs forces depuis le début de l’occupation du nord du Mali en avril 2012.


L’utilisation d’enfants par les islamistes a vraisemblablement commencé peu de temps après qu’ils ont pris le contrôle du Nord en avril et a continué à un rythme régulier depuis. Des témoins ont observé des enfants en train de garder des points de contrôle, d’effectuer des patrouilles à pied, de circuler à bord de véhicules de patrouille, de surveiller des prisonniers et de cuisiner à de nombreux endroits contrôlés par les groupes. Les enfants recrutés sont originaires du Mali et du Niger.

 

Les témoins ont expliqué comment au Mali, les islamistes ont recruté un nombre considérable de garçons dans les petits villages et les hameaux, en particulier ceux dont les habitants pratiquent depuis longtemps le wahhabisme, une forme très conservatrice de l’Islam.


Le Mali est un État partie au Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l’enfant concernant l’implication d’enfants dans les conflits armés, qui interdit le recrutement et l’utilisation dans les hostilités de jeunes de moins de 18 ans par des groupes non étatiques armés. Le recrutement d’enfants de moins de 15 ans au sein des forces armées pour leur utilisation active dans un conflit armé constitue un crime de guerre en vertu du Statut de Rome, qui a établi la Cour pénale internationale.


L’ONG demande que tous les groupes armés relâchent immédiatement les enfants soldats qu’ils ont recrutés et les aidentr à rejoindre leurs familles. Human Rights Watch rappelle enfin aux dirigeants des groupes islamistes que le recrutement et l’utilisation d’enfants soldats constituent un crime de guerre.


JCC


(Source : HRW - Photo : UNICEF)

commentaires

citation école 04/02/2013 19:03


Ce n'est pas joli-joli, mais la fin justifie les moyens, surtout chez ceux sans grands scrupules, tel que les extrêmistes, qui sont prêt à tout pour répandre leurs idées farfelues.

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog