Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

droit_parents.jpgUne délégation de représentants des Etats-Unis, de l'Union européenne (UE) et de neuf autres pays a demandé au gouvernement japonais de prendre des mesures pour mettre fin aux enlèvements d'enfants par un des parents à la suite d'un divorce ou d'un conflit.

 

En effet, chaque année au Japon, à la suite d'une séparation ou d'un divorce, plusieurs dizaines de milliers d'enfants sont coupés, le plus souvent définitivement, d'un de leurs parents.

 

Dans 80% des cas, c'est le père, japonais ou étranger, qui perd tous ses droits sur l'enfant.

 

La délégation, conduite par l'ambassadeur des Etats-Unis, incluait ses homologues ou des diplomates du Canada, de l'UE, de France, de Hongrie, d'Italie, de Nouvelle-Zélande, d'Espagne, du Royaume-Uni, d'Australie et de Colombie, indique un communiqué commun.

 

Elle a demandé que le Japon signe la Convention sur les Aspects Civils de l'Enlèvement International des Enfants dite "Convention de la Haye" du 25 octobre 1980 (voir).

 

Cette Convention a fixé des procédures pour assurer le retour des enfants dans leur pays de résidence habituelle et pour protéger le droit d'accès des deux parents.

 

Plus de 80 pays ont déjà signé ce traité, mais le Japon, qui ne reconnaît pas le droit parental, est le seul membre du G8 (groupe de discussion et de partenariat économique issu des pays les plus riches du monde) à ne pas l'avoir fait.

 

JCC

 

(source : Union européenne)

commentaires

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog