Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

haiti-choleraL’UNICEF a publié lundi un rapport selon lequel, deux ans après le séisme, la situation des enfants dans le pays s’améliore lentement, malgré la persistance de défis importants. Selon le rapport, les preuves de relèvement et de progrès pour les enfants sont réelles, en particulier dans le domaine de la protection de l’enfant, de l’éducation et de la santé.

750 000 enfants seraient retournés à l’école et quelques 80 000 d’entre eux peuvent désormais suivre les cours dans les 193 écoles construites ou reconstruites selon des normes para sismiques. Plus de 15 000 enfants dénutris ont reçu des soins dans 314 programmes d’alimentation thérapeutique. L’ensemble de ces actions a été soutenu par l’UNICEF.

Dans le domaine de la protection de l’enfance, une étape majeure a été franchie selon le rapport : le gouvernement d’Haïti a renforcé son cadre légal pour les enfants placés en institutions. Avant le séisme, il n’existait quasi aucune donnée fiable quant au nombre d’enfants vivant dans des établissements d’accueil, ni même quant à leur localisation. Aujourd’hui, le premier annuaire des centres résidentiels a été élaboré. Plus de la moitié des 650 centres du pays ont été répertoriés et 13 400 enfants (sur les 50 000 enfants estimés vivre en institution) ont été enregistrés. Le gouvernement a également signé la Convention de La Haye sur l’adoption inter pays, qui protège les droits des enfants, des parents biologiques et des parents adoptifs en établissant des normes minimales pour les adoptions.

Cependant, le rapport souligne que le pays reste un État fragile, en proie à une pauvreté chronique et au sous-développement. La faiblesse des institutions laisse les enfants dans un état de vulnérabilité face aux conséquences de la catastrophe.

 D’ailleurs, le rapport note qu’encore trop peu, parmi les  4 316 000 enfants de moins de 18 ans, bénéficient de possibilités de survie, de développement et de protection. Bien que 2012 débute avec la formation d’un nouveau gouvernement et d’un budget national longtemps attendus, les enfants restent affectés par les nombreux défis auxquels fait face le pays, fragilisé au niveau de ses infrastructures, de ses institutions et de son système social. Plus de 500 000 personnes vivent encore dans environ 800 sites de déplacés à travers la zone affectée par le séisme. Près de 77% des déplacés étaient locataires avant le séisme, beaucoup n’ont toujours pas d’endroit où retourner. Dans le sillage du séisme, l’épidémie de choléra reste un fardeau additionnel sur des infrastructures et des services déjà sévèrement limités.

Les ressources financières restent insuffisantes et l’UNICEF a fait un appel de fonds de 24 millions de dollars US pour répondre aux besoins humanitaires  auprès des enfants vulnérables dans le domaine de la santé, de la nutrition, de l’eau et assainissement, de l’éducation et pour la protection de l’enfant. Un montant additionnel de 30 millions de dollars US est également recherché pour une assistance au développement sur le long terme.

JCC


(Source : communiqué UNICEF)

Voir le site de l’UNICEF

commentaires

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog