Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

justice mineursA  l’heure où  des policiers sont gravement mis en cause à la BAC (Brigade Anti Criminalité) de Marseille (Bouches-du-Rhône) le rapport 2011 du Défenseur des droits, jette un nouveau regard noir sur les agissements de la police. Remis en juin 2012, au Président de la République, il fait état de violences policières persistantes envers les enfants : menottage systématique, insultes, brutalités fouilles au corps injustifiées, etc.  Ce point du rapport est passé totalement inaperçu. Alors que le nombre global de dossiers reçus dans les quatre domaines d’activité du Défenseur a baissé de plus de 3 %, les plaintes concernant la déontologie de la sécurité ont explosé avec une augmentation de 96 %.


Garde à vue qui ne dit pas son nom et masquée par une prétendue audition libre à laquelle on emmène les enfants manu militari, usage des menottes sur un enfant de 12 ans, mise à l’écart des parents, fouille à nu partielle, palpations à même la peau, obligation faite aux enfants de signer des procès verbaux qu’ils ne comprennent pas, absence d’avocat, absence d’examen médical, absence d’enregistrement vidéo des auditions… En plus d’une violation de la loi pour certaines d’entre elles, toutes ces dérives constituent très clairement une violation du code de déontologie de la police et va à l’encontre de la convention internationale des droits de l’enfant ratifiée par la France.


On imagine l’effet destructeur de ce genre de traitement sur des enfants qui subissent des traumatismes à la fois physiques et psychologiques. Ces pratiques, que rien ne justifie, sont d’autant plus scandaleuses qu’elles sont commises par des agents dépositaires de l’ordre public et visent des enfants qui devraient être protégés plutôt que pourchassés, violentés et humiliés.


Après l’affaire Neyret à Lyon, celle des policiers de Vénissieux mis en examen pour corruption, les fonctionnaires de la BAC écroués à Marseille pour vol, racket et trafic de drogue, il y a vraiment des pratiques à revoir de toute urgence au sein de la police française.

 

JCC


(Source : Défenseur des droits)


Voir le rapport

commentaires

jp chichery 08/06/2013 18:26

Bonjour, je connais la situation suivante. Dans mes relations : un homme de 27 ans, c'est un ami. Il me parle souvent des violences physiques subies de la part de son père. quand il avait entre 8/12 ans et même au-delà....
Il n'a pas de relations avec lui.
Perso j'estime qu'il s'agit d'inceste pas au sens traditionnel du terme quand on le résume à la manifestation sexuelle. L'inceste n'est il pas avant tout comme la manifestation de l'ignorance du statut de dépendance d'un être en devenir. Et la non comprehension du fait que l'enfant n'est pas le lieu de jouissance des adultes géniteurs ou non.....?

clovis simard 24/10/2012 03:37


Voir Blog(fermaton.over-blog.com)No.23. - THÉORÈME GOMERY. - La loi de la Corruption.

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog