Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

cantineC’est le journal Sud-Ouest qui a révélé cette invraisemblable histoire. Une petite fille de cinq ans a été extraite mardi 8 janvier de la cantine municipale d'Ustaritz (Pyrénées-Atlantiques) par une policière municipale, en raison d'un impayé de 170 euros, et la scène s'est passée devant ses camarades qui ont cru qu'elle allait en prison.


Selon le père de la petite fille, la policière municipale est entrée « en plein déjeuner des enfants » dans la cantine située à quelque 200 mètres de son école, pour la ramener au domicile de sa mère. Mais dans le même temps, celle-ci était partie la chercher à l'école et la policière l'a alors conduite dans les locaux de la police où « elle a été nourrie ».


Le maire sans étiquette de la commune Dominique Lesbats a regretté « le déroulement des événements » mais souligné que « la mère avait été avertie mardi qu’elle devait venir chercher sa fille, qui ne pouvait pas déjeuner à la cantine et que cette dernière n'est finalement pas venue ».


Selon lui, les services de la mairie étaient engagés « depuis plus d'un an » dans une procédure pour une dette de cantine avec les parents de la petite fille, qui sont selon lui « sont des mauvais payeurs, car malgré quatre convocations en 2012, ces derniers ne se sont jamais présentés ». Bref si le maire regrette, il justifie quand même sa décision.


Certes, il y existe un impayé. Certes, les parents, qui sont séparés, ont fait preuve de « légèreté » dans cette affaire, mais est-ce que cela justifie un tel acte ? Comment un maire peut-il prendre une telle décision ? L'enfant serait à ses yeux responsable des comportements de ses parents ? Cela dépasse l’entendement…


JCC


(Source : Sud-Ouest)

commentaires

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog