Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

surendettement.jpgEncore une information qui est passée inaperçue. Elle  est purement scandaleuse. C’est l’association d’aide aux surendettés « Crésus » qui dénonce ce nouveau dispositif.
En effet, un décret vient de modifier le calcul des saisis sur salaire des surendettés qui modifie le calcul du « reste à vivre » des personnes surendettées.


Auparavant, la règle voulait que les personnes salariées pouvaient être contraintes, par une commission de surendettement, de rembourser leurs créances via une saisie automatique sur salaire. Mais un « reste à vivre » était dans tous les cas préservé pour le salarié, pour qu’il puisse subvenir à ses besoins minimum. (Environ 466 euros par mois, mais cette somme augmentait en fonction du nombre de personnes du foyer).


C’est cette variable qui vient d’être supprimée dans le Code du travail. Si bien que le reste à vivre sera le même pour un salarié seul que pour un salarié parent de plusieurs enfants, dès l’entrée en vigueur de la loi, c’est à dire en février 2013.


En 2011, on estime à près d’un million le nombre de ménages en situation de surendettement en France.  Par ailleurs, un rapport de la Banque de France montre que 47% des surendettés ont au moins une personne à charge. Et 13% d’entre eux ont trois personnes ou plus à charge. Une chose est donc sûre : des familles dont le ou les parents travaillent seront contraintes de vivre avec 466 euros par mois seulement, soit deux fois moins que le seuil de pauvreté calculé pour une seule personne, parce qu’elles ont contracté trop de crédits.


A ce jour, il y a deux millions d’enfants pauvres en France…


JCC


(Source : TerraEco)

commentaires

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog