Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Distribué une nuit de la semaine dernière dans les boîtes aux lettres des habitants du village de Ferney-Voltaire (Ain), le tract fournit le nom et l'adresse du « pédophile en série » qui vit chez sa mère, installée sur cette commune, située près de la frontière suisse.

 

Selon le tract, le suspect «a sévi durant près de quinze ans» et « a reconnu avoir commis une soixantaine d'actes à caractère sexuel » sur « des fillettes âgées de 6 à 11 ans ». Sur ce tract on trouve également des descriptions insupportables sur le « modus operandi » du présumé pédophile.

 

Des allégations non fondées selon le commandant de gendarmerie locale, qui indique que cet homme, soupçonné de faits « relevant plutôt de l'exhibition sexuelle » sur les territoires français et suisse, « n'a jamais enlevé ou touché un enfant ». L'homme visé par cette délation a été remis en liberté provisoire en octobre par la justice suisse.

 

Une enquête a été ouverte pour tenter de retrouver les auteurs du tract de Ferney-Voltaire, dont l'action est pénalement répréhensible. Ils encourent jusqu'à un an d'emprisonnement et 15.000 euros d'amende. De fait, aussi bien la présomption d'innocence que le respect de la vie privée sont ici bafoués.


D'autant qu'il  existe depuis 1998 en France un fichier des empreintes génétiques pour les délinquants sexuels. Et depuis mars 2003, la loi permet aussi de ficher, outre les condamnés, les simples suspects. Mais seuls les magistrats, policiers et gendarmes ont le droit de consulter cette liste. 

 

D'autres pays, en revanche, ont balayé depuis longtemps la présomption d'innocence et le respect de la vie privée. Au Royaume-Uni, par exemple, les photos des délinquants sexuels présumés recherchés sont affichés sur le site de Scotland Yard. Aux Etats-Unis, la Megan's Law autorise les Etats à publier sur Internet la liste des pédophiles. Il suffit d'entrer un code postal ou un nom pour vérifier si un pédophile vit dans les environs et avoir accès à sa photo. Certains Etats, comme la Floride, publient également leur adresse.

 

JCC

 

(source : France Info - photo : reproduction de l’entête du tract)

commentaires

SPADACINI HERVE 17/11/2011 21:17



Attention ! Infraction au code civil ART. 9 , voir le blog et Monsieur ;










le tract de ferney voltaire (ci-dessus ) est en infraction avec l’art. 9 du code civil francais :




ex :




http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/10/31/01016-20111031ARTFIG00522-un-pedophile-presume-denonce-par-un-tract.php




http://www.leprogres.fr/ain/2011/10/31/ce-tract-anonyme-qui-suscite-l-emoi-a-ferney-voltaire?image=a84920fa-46d3-468b-beb2-45d49e355b7e




Lien
Blog mise en garde :




WWW.DIFFUSION.INTERDITE@OVER-BLOG.COM




Référence sur le NET image : bebeange , angel baby



pour rendre compte du dégat, télécharger le logiciel "tineye" sur internet ( fonctionne sous tous
explorers )




ainsi que l'acutalite francaise d'aujourd'hui




http://www.leprogres.fr/fr/Search.aspx?q=alizee+rhone&x=0&y=0&x=1&y=1





Cordialement




le pére de l’enfant




M. HERVE SPADACINI




N° 0647515752










This e-mail, and any file transmitted with it, is confidential and intended solely for the use of the individual or entity to whom it is addressed. If you have received this email in error,
please contact the sender and delete the email from your system. If you are not the named addressee you should not disseminate, distribute or copy this email.


For more information on Agence France-Presse, please visit our web site at http://www.afp.com



Jean-Charles Champagnat 01/12/2011 11:19



Bonjour,


La photo a été enlevée.


Cordialement


 



Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog