Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

ados internetL’Académie des Sciences  a publié hier son avis sur l’utilisation des écrans par les enfants.  Elle souligne qu’un « métissage entre la culture traditionnelle du livre et la plus récente culture des écrans est possible, amplifiant les vertus de l'une et de l'autre ».


À la seule condition, déjà soulignée dans un autre rapport publié par le défenseur des droits, que les parents et les enseignants s'emparent du sujet, et guident les enfants dans leur apprentissage numérique : « Ce qui reste fondamental est une éducation proposée et encadrée par des êtres humains, parents, professeurs des écoles, etc. » indique l’Académie.


Pour optimiser les effets de cette éducation numérique, l'Académie des Sciences propose une série de recommandations, formulées selon l'âge des enfants : avant 2 ans, la présence des écrans est ainsi perçue comme négative, car favorisant des prises de poids ou des retards de langage, les premiers mots étant couvert par les bruits de fond... Les écrans interactifs n'échappent pas aux restrictions, même si une utilisation, accompagnée et enrichie par la présence d'un tiers, participe au développement psychomoteur.


En revanche, l'Académie déconseille les utilisations prolongées, la console ou tablette personnelle pour les enfants de moins de 6 ans. Avant cet âge, l'enfant construit encore ses distinctions entre réel et virtuel, et pourrait perdre ses repères dans les jeux vidéo.


L'adolescence, âge auquel l'utilisation des appareils numériques devient parfois un problème parmi d'autres, s'avère plus compliquée : dans le même temps, les parents et l'école doivent laisser les jeunes découvrir ce riche espace qu'est Internet, en comptant sur les compétences hypothético-déductives de leurs cerveaux.


La maîtrise des contenus consultés par les enfants s'avère bien entendu indispensable avant l'adolescence, lorsque la consultation sur Internet s'effectue avec les parents. Le palier suivant consiste à relâcher la pression des logiciels de contrôle, sans se priver de parler avec les jeunes usagers de leurs découvertes sur le Web : « l'encouragement des pratiques créatrices » figure en tête des recommandations de l'Académie, pour optimiser l'exploitation des outils numériques, notamment dans une optique thérapeutique bien réelle.
 

 

En conclusion, le rapport insite sur le rôle important des parents et des éducateurs qui doivent accompagner l’enfant et l’aider à utiliser d’autres vecteurs d’apprentissages.


JCC

 

Voir le rapport : Académie des sciences

 

(Sources : Académie des sciences et Défenseur des droits)

commentaires

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog