Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

tas_vetements-copie-1.jpgEn ce début d’été, je vous livre cette information insolite et particulièrement ahurissante. Les élèves perdent chacun entre 51 et 97 euros d'affaires par an, selon une étude menée dans 548 établissements, soit plus d'1 milliard d'euros ! C'est l'incroyable chiffrage des affaires perdues tous les ans à l'école selon SCOLEO, (entreprise spécialisée dans les dispositifs d'aide aux parents). Pull-overs, livres, chaussures, blousons, gants, écharpes: des tonnes d'objets et de vêtements s'empilent et encombrent les cagibis des écoles dans l'attente d'un propriétaire qui, le plus souvent, ne les retrouve jamais.


Le coût moyen des pertes comprend notamment un pull d'une valeur de 25 à 40 euros ou une paire de chaussures de 35 à 55 euros, un bonnet ou une écharpe de 5 à 10 euros, une carte de cantine ou scolaire de 4 à 10 euros, mais aussi des objets plus coûteux comme parfois une paire de lunettes à 75 euros. La facture aurait pu être encore plus lourde si SCOLEO avait rajouté à ce calcul les téléphones et les lecteurs MP3…


Pour lutter contre ce grand gaspillage, SCOLEO a lancé en 2011 le dispositif « Ras-¬le-¬bol des affaires perdues par nos enfants » et propose aux parents de marquer tous les vêtements avec des étiquettes personnalisées indiquant le nom de famille et un numéro de téléphone.


La distraction des petits écoliers semble difficile à combattre, mais ce qui est étonnant, c’est l’attitude des parents qui ne semblent pas s’inquiéter de la disparition des affaires de leurs enfants.


Lors des journées portes ouvertes, organisées par les écoles, ils ne viennent pas plus récupérer ces vêtements et objets qui finissent bien souvent dans les associations caritatives.


JCC

 

(Source : SCOLEO)


Pour en savoir plus : voir le site de SCOLEO

commentaires

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog