Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

abus sexuelsAvec son tee-shirt vert « Brasil 2006 », le jeune homme au regard clair qui s’adresse à la caméra ressemble à n’importe quel passionné de foot. Son histoire est pourtant douloureuse, son récit effroyable. Dans cette vidéo mise en ligne avec son accord sur le site YouTube, Chérif Delay relate d’une voix aussi posée que poignante une scène de viol dont il a été victime enfant.

 

Son bourreau, qu’il désigne par le pronom « il », est son beau-père, Thierry Delay, principal condamné dans le dossier de pédophilie d’Outreau avec son ex-femme Myriam Badaoui. Chérif est le plus âgé des 12 enfants reconnus victimes dans cette retentissante affaire qui s’est soldée par l’acquittement de 13 des 17 accusés. Dix ans après la révélation de cette sordide histoire, la vidéo, extraite d’un documentaire en cours de réalisation, est la première véritable apparition publique du jeune homme, âgé aujourd’hui de 21 ans, à quelques semaines de la sortie d’un livre.

 

En novembre dernier, Serge Garde, journaliste spécialiste de la lutte contre la pédocriminalité,  rencontre Chérif Delay au Sénégal, où il est parti vivre. « Rien n’était garanti. Il s’est mis à parler pendant cinq jours, sept heures d’entretien au total », raconte le journaliste, qui a donc proposé au jeune homme d’écrire un livre. Intitulé « Je suis debout », l’ouvrage doit sortir le 12 mai aux Editions du Cherche Midi. « Il y a quelque chose de particulier dans le regard des enfants victimes d’abus sexuels, je l’ai retrouvé chez Chérif, c’est un survivant », indique Serge Garde. Il décrit un jeune homme d’une « grande richesse intérieure », à la fois « fragile » et doté d’une « force extraordinaire ». Tourné vers l’avenir, Chérif Delay n’entend pas moins défendre la parole des enfants d’Outreau. Il vient de demander à Nicolas Sarkozy de les recevoir « au nom de l’équité », en écho aux excuses présentées en leur temps aux 13 acquittés par le président de la République. Dans un courrier en date du 11 mars, l’Elysée a pris « bonne note » de cette démarche, rappelant l’attachement du chef de l’Etat aux droits des victimes.

 

JCC

 

(source : l'Humanité)

commentaires

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog