Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

mathisEn septembre dernier, le petit Mathis, 8 ans, avait été enlevé par son père (voir article précédent). Ce dernier vient d’être arrêté et refuse de donner la moindre indication sur l’endroit où pourrait être son fils.

Sylvain Jouanneau a en effet été interpellé seul, vendredi, à Villeneuve-lès-Avignon (Gard). Le 4 septembre, alors qu’il exerçait son droit de visite, il n’a jamais ramené Mathis à sa mère, domiciliée à Caen (Calvados).

Le père marchait sur le bord d’une route lorsqu’il a été interpellé par la police judiciaire d’Avignon. Depuis le début de sa cavale, Sylvain Jouanneau aurait effectué un périple dans le sud de la France, voire en Espagne ou en Italie.

La justice demeure inquiète sur le sort de Mathis. Si son père affirme qu’il est en vie, la thèse de la mort n’est pas écartée. Catherine Denis, procureur de la République à Caen, a en effet indiqué que le père souffre d’une « instabilité psychologique qui peut le conduire à faire preuve d’agressivité, voire de violence ».

Les personnes disposant d'éléments pouvant intéresser l'enquête en cours peuvent téléphoner au 0 805 200 200 ou au 06 83 67 44 71 ou adresser un courriel à jouanneau@interieur.gouv.fr

commentaires

denimonk 04/01/2012 11:12


Lors de son arréstation, Sylvain jouanneau a déclaré que son garçon a été confié à quelqu'un, mais peut-on réelement le croire?Une connaissance de Mr jouanneau prendrait-elle le risque de cacher
Mathis à son domicile, sachant que les autorités françaises sont à sa recherche,et qu'en outre vis a vis de la loi  une telle attitude est punissable.Et si Sylvain Jouanneau depuis le début
baladait tout le monde en faisant croire qu'il a fait une cavale avec son fils Mathis, et que l'abandon de son véhicule retrouvé à Bayonne  n'est qu'une mise en scéne pour simplement
brouiller les pistres et faire croire au enquêteurs que la direction à suivre est vers l'espagne.Qui nous dit qu'avant de se rendre à bayonne, qu'en tant qu'ancien scout il ne s'est pas réfugié
avec son fils dans un bois de Normandie et commettre l'irréparable?En fait il semblerait tout simplement que S. Jouanneau est fait sa cavale seul uniquement en France, et que le petit Mathis
depuis le débutn'est jamais quitté la normandie.C'est un individu trés calculateur comme le témoigne ces exemples: 1/il s'est débarassé de son portable pour ne pas être localisé 2/il a préparé
des  lettres ou il explique ses intentions.Ces détails montrent qu'il avait tout prémédité, planifié.Espérons que son métier de maçon ne lui est pas donné des idées pour organisér un plan
macabre.Mais peut-on réelement penser que Mr Jouanneau soit capable d'en arriver à tuer son fils malgré l'affection qu'il a pour lui? Malheureusement cette hypothése ne peut pas être écartée car
le désespoir peut mener à tout, et Mr jouanneau est décrit comme un individu trés fragile, ce qui améne à penser qu'il pourrait être capable du pire sur son enfant dans l'unique but de "punir"
son ex-femme et la faire souffrir à vie, la rendant en quelque sorte responsable de l'écroulement de son petit univers.C'est un cheminement que l'on retrouve souvent chez les personnes fragiles
quand leur couple casse subitement en voulant tout détruire ce qu'il ont construit.En conclusion, la solution de la disparition du petit Mathis se trouve sûrement en normandie et non à
l'étranger.

Jean-Charles Champagnat 05/01/2012 08:26



Merci pour cet éclairage.



Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog