Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

ecoleUne fois n’est pas coutume, je vais sortir de ma réserve devant la énième stigmatisation des immigrés. Et cette fois, ce sont les enfants qui sont ciblés. « Les deux tiers des échecs scolaires, c’est l’échec des enfants d’immigrés », voilà en substance les derniers propos de Claude Guéant, le ministre actuel de l’intérieur.

 

Devant les protestations du monde de l’éducation, le cabinet du ministre de l’Intérieur avait assuré que ce chiffre était tiré d’un rapport de 2010 du Haut Conseil à l’intégration (HCI). Or, la France, et c’est heureux, interdit les statistiques ethniques…

 

Les seuls chiffres connus sont tirés de la dernière enquête Pisa (*), qui compare les systèmes éducatifs des pays de l’OCDE, et ce chiffre des «deux tiers» n’est jamais évoqué. Les auteurs se bornent à rappeler que les élèves issus de l’immigration de première génération «s’exposent à au moins deux fois plus de risques de compter parmi les élèves peu performants». De plus, une étude de la direction de l’évaluation et de la prospective, publiée en 2005, et qui analyse les résultats des enfants d’immigrés sept ans après leur entrée en sixième, démontre qu’à conditions sociales égales, les enfants d’immigrés réussissent aussi bien, voire mieux, que les enfants français d’origine.

 

Il convient donc de prendre en compte la situation socioprofessionnelle des familles, facteur déterminant de la réussite scolaire. Or, les trois quarts d’enfants d’immigrés (contre un tiers des enfants de parents non immigrés) appartiennent à une famille dont la personne de référence est ouvrière, employée ou inactive.

 

Pour être complet, il faudrait aussi que Claude Guéant regarde un peu mieux la situation de l’Education nationale qui a de moins en moins les moyens de mettre en œuvre un accompagnement éducatif digne de ce nom.

 

Il est donc évident que ces propos populistes, qui s’appuient sur du vide, jouent la provocation pour se rapprocher des théories du Front National.  Décidemment cette campagne présidentielle s’annonce nauséabonde.

 

JCC

 

(*) PISA est une enquête menée tous les trois ans auprès de jeunes de 15 ans dans les 34 pays membres de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economiques) et dans de nombreux pays partenaires. Elle évalue l’acquisition de savoirs et savoir-faire essentiels à la vie quotidienne au terme de la scolarité obligatoire.

commentaires

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog