Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

dom baudisL’équipe de Dominique Baudis, le Défenseur des droits, est quasiment au complet puisque les présidents de l’Assemblée nationale, du Sénat et de la Cour de cassation ont désigné chacun des membres des trois collèges (défenseur des enfants, lutte contre les discriminations, déontologie de la sécurité). Il ne manque plus qu’un représentant du Conseil économique, social et environnemental.

 

 

Concernant le cabinet de Dominique Baudis, il est composé d’amis fidèles :


Antoine Grézaud, 38 ans, directeur du cabinet du Défenseur des droits, et bras droit de Dominique Baudis depuis 2006, il était son directeur de cabinet au Conseil supérieur de l'audiovisuel, puis à l'Institut du monde arabe. Il a également été conseillé au cabinet de Christian Jacob, lorsqu’il était ministre délégué aux PME, commerce, artisanat et l’a suivi ensuite à la fonction publique.


Luc Machard, 51 ans, conseiller maître à la Cour des comptes est nommé directeur général des services. Agrégé de sciences sociales et énarque, il a été délégué interministériel à la famille d’août 2000 à juillet 2003. Christian Jacob, ministre délégué à la famille et Xavier Darcos, ministre délégué à l’enseignement scolaire, lui ont confié une mission de mise en œuvre du dispositif en faveur de l’assiduité des élèves.


Richard Senghor, maître des requêtes au Conseil d'Etat, est nommé secrétaire général. Ce petit-neveu de Léopold Sédar Senghor (président du Sénégal pendant 20 ans) a été membre du Haut conseil à l’intégration et de l'Observatoire de la diversité de l'audiovisuel du CSA. Il entre en 1993 au cabinet de Roger Romani, ministre délégué aux relations avec le Sénat, pour y suivre le dossier des rapatriés. Il rejoint deux ans plus tard la mairie de Paris, alors à droite, il est chargé de l'action sociale de 1995 à 2001 puis de l'intégration, des handicapés, de la vie associative et de à la famille. Il est ensuite nommé en 2002 au cabinet de Jean-Pierre Raffarin, premier ministre, où il est chargé de l’intégration, de la lutte contre l'exclusion, des personnes âgées et des handicapés.


Concernant le collège chargé de la défense et de la promotion des droits de l’enfant, outre Marie Denain (voir article précédent) adjointe défenseur des enfants, 5 personnes ont d’ores et déjà été nommées, il ne manque plus que le représentant du Conseil économique, social et environnemental :


Christian Charruault, président de la première chambre civile de la Cour de cassation. L'un des plus hauts magistrats de France et professeur à Paris V, désigné par la Cour de cassation.


Véronique Cote-Millard, maire UMP des Clayes-Sous-Bois, dans les Yvelines, désignée par le Président du Sénat.


Françoise Dubreuil, magistrate honoraire, ancienne dirigeante de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) et conseiller à la cour d'appel de Paris, désignée par le Président de l'assemblée nationale.


Guy Gilbert, prêtre et éducateur spécialisé. L’arrivée de ce prêtre atypique, trublion de l’église catholique française, est une petite surprise, même si Guy Gilbert ne cache pas ses sympathies pour Nicolas Sarkozy. Il a été désigné par le Président du Sénat.


Gilbert Meyer, maire UMP de Colmar désigné par le Président de l'assemblée nationale. Député RPR, puis UMP de 1993 à 2007. Il s’est notamment illustré par ses prises de position contre le Pacs, pour la peine de mort pour les terroristes et pour avoir sanctionné financièrement des lycéens de sa commune qui avaient manifesté, en leur supprimant des crédits destinés à un voyage scolaire.


Bref, ses nominations semblent bien s’apparenter à une reprise en main politique des quatre institutions indépendantes supprimées par la loi relative au défenseur des droits.


Dans un prochain article, nous examinerons le fonctionnement de cette nouvelle autorité et son financement.


JCC


commentaires

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog