Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

grue papaDans la nuit de jeudi à hier, à Évry, près de Paris, un homme de 27 ans a grimpé sur une grue, à 30 mètres de haut, pour interpeller la justice. Emmitouflé et protégé par une capuche, il a résumé son combat en déployant une banderole : « Adam, bientôt 36 mois dont 18 sans son père ».

 

Adam, c’est son fils, qui vit à Rabat (Maroc), depuis que sa mère a refusé de revenir en France, après des vacances. Le père a choisi Évry, dans l’Essonne, car c’est la ville dont le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, était maire. La grue, c’est parce qu’elle est devenue le symbole de la lutte des pères privés de leurs enfants, depuis le précédent nantais (voir article précédent).


Cette fois, il s’agit d’une affaire « d’enlèvement international ». En effet, en 2011, après un voyage au Maroc, son épouse, âgée d’une vingtaine d’années, avait refusé de rentrer en France. Le juge des affaires familiales du tribunal de Bergerac (Dordogne) a accordé la garde du fils à sa mère, au Maroc, garantissant un droit de visite au père.

 

Mais en avril dernier, elle l’aurait empêché de le voir. Il a porté plainte pour délit de non-présentation d’enfant. Celle-ci est en cours d’instruction et une demande d’entraide internationale pour que la mère puisse être entendue par les enquêteurs a été déposée. Pour le père, « La justice ne fait rien ».


Il a finalement accepté de quitter la grue, après avoir reçu l’assurance que l’affaire ne sera pas laissée sans suite. Il a été hospitalisé le temps d’examens médicaux.


JCC


(Source : Sud-Ouest)

commentaires

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog