Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

ecoleCe matin, c’est presque 12,12 millions d'élèves qui font leur rentrée scolaire dans le primaire et le secondaire. Plusieurs annonces ont été faites durant l’été et certains dispositifs promis sont d’ores et déjà en place. Etat des lieux :

 

 

 

Allocation de rentrée scolaire (ARS) :
Cette dernière a été augmentée pour cette rentrée de 25%. Pour mémoire, l’an dernier Elle n’avait été revalorisée que de 1,5%. Ainsi son montant est désormais le suivant :
- De 6 à 10 ans - 356,20 euros
- De 11 à 14 ans - 375,85 euros
- De 15 à 18 ans - 388,87 euros

Les vacances de la Toussaint sont prolongées :
Les congés de la Toussaint compteront cette année deux semaines pleines de vacances, au lieu de dix jours jusqu’à présent. Les vacances débuteront ainsi le 27 octobre pour s'achever le 11 novembre au soir, soit deux jours de congés supplémentaires, qui seront rattrapés le mercredi 3 avril ou le mercredi 22 mai, selon les académies.


Fin d’année scolaire :
La fin de l’année scolaire est programmée pour le 6 juillet 2013, sauf dans les collèges et lycées centres d’examens du brevet ou du bac, où les élèves pourront commencer les vacances d’été dès le mois de juin.

Effectifs des enseignants :
Annoncé comme une priorité de la refondation de l’école voulue par le gouvernement la question des effectifs et de la formation des enseignants reste très épineuse. Tout d’abord, les élèves de CP (cours préparatoire) ne seront plus confiés à des professeurs débutants, même si quelques cas subsisteront. Par ailleurs, le gouvernement a annoncé le recrutement de 1.000 professeurs des écoles, permettant la réouverture de 750 classes depuis le mois de juin, en priorité dans les zones difficiles et rurales.


Ensuite, 2.000 assistants d’éducation, 1.500 auxiliaires de vie scolaire pour accompagner les élèves handicapés et 12.000 contrats uniques d’insertion dans les établissements ont également été recrutés. De plus, 100 conseillers d’éducation supplémentaires ont été dévolus aux établissements les plus difficiles, et 500 assistants chargés de prévention et de sécurité doivent être recrutés et formés par les rectorats qui décideront de leur affectation. Ces derniers devraient être présents dans les établissements après les vacances de la Toussaint.


Enfin, les profs débutants du secondaire enseigneront 15 heures par semaine au lieu de 18, afin de recevoir une formation initiale une journée par semaine. Un dispositif temporaire, en attendant une grande réforme qui prévoira aussi une formation continue. Depuis 2010, ils ne recevaient plus de formation pédagogique en raison de la suppression de l'année de stage.

Fin des évaluations en primaire :
Les évaluations de maths et de français auxquelles participaient chaque fin d’année les élèves de CE1 (cours élémentaire 1ère année) et de CM 2 (cours moyen 2ème année) depuis 2009 ne devrait pas avoir lieu en 2013.

Modification du brevet des collèges :
Les épreuves du brevet des collèges de cette année vont être modifiées : les quelque 800.000 élèves de 3ème qui les passeront à la fin de cette année scolaire auront plus fort à faire lors de l’épreuve de français. En effet, la dictée sera rallongée de 600 à 800 signes. Par ailleurs, le sujet de rédaction ne comportera plus de consignes explicites ou de bref rappel du cours. Les mathématiques sont aussi modifiées puisque le nombre d’exercices passe de 6 à 10. Enfin, en histoire-géographie, les deux matières seront traitées au lieu d’une auparavant au cours d’une épreuve de deux heures dans laquelle sera incluse l’éducation civique.

Quelques changements aussi en terminale
La réforme du lycée se poursuit également avec les classes de Terminale. De nouvelles matières (ré)apparaissent : l’histoire-géographie en Terminale S, supprimée en 2010, revient en option, avant d’être réintroduite parmi les matières obligatoires l’an prochain. Côté langues vivantes (LV), les LV 1 et LV 2 vont, quelle que soit la série, faire l’objet d’épreuves écrites et orales. En S (filière scientifique), une nouvelle spécialité, informatique et sciences du numérique, fait son apparition. Enfin, en ES (économie et social), une nouvelle épreuve est introduite bénéficiant d’un coefficient 7 avec une épreuve écrite qui durera quatre heures. Elle comportera  soit une dissertation à partir d’un dossier soit une épreuve en trois parties(mobilisation des connaissances, étude d’un document statistique ou d’un texte et raisonnement à partir d’un dossier documentaire).

D’autres changement sont prévus, mais à la rentrée 2013/2014 :

Les rythmes scolaires :
Dès la rentrée 2013, la semaine de quatre jours et demi en primaire, avec un retour du mercredi matin, devrait être mise en place. Cette mesure semble emporter l’approbation des français puisqu’un récent sondage indiquait que  72% des Français y étaient favorables.


La formation des maîtres :

Les écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE), qui remplacent les Instituts Universitaires de Formation des Maîtres (IUFM) dans la formation des futurs enseignants, ouvriront leurs portes. Il s'agirait d'établissements intégrés aux universités, mais plus autonomes que les IUFM.

Les emplois d'avenir :
Dès janvier 2013, le gouvernement s'est engagé à créer 6000 emplois d'avenir - CDI ou des CDD destinés aux jeunes de 16 à 25 ans, peu qualifiés qui souhaitent devenir enseignants. Les contrats seront renouvelables 3 ans et liés à l'engagement de passer le concours.

La morale laïque :
Tout récemment, le ministre de l’éducation Nationale, Vincent Peillon, a annoncé vouloir instaurer, à la rentrée 2013, la morale laïque. Il a  précisé qu'il ne s'agit ni d'ordre moral ni d'instruction civique.

JCC

(source : Ministère de l’Education Nationale)

commentaires

Hoareau 13/09/2012 20:09


A propos des difficultés pour faire ses devoirs, chaque élève ne présente pas les mêmes
blocages. Selon les « affinités » par matières, certains se sentent ainsi très à l’aise dans les
mathématiques et d’autres non. Pour les aider à maîtriser leur bête noire et arriver à bout de
leurs exos, les moins performants ont le choix entre différents système d’accompagnement
scolaire dont le soutien scolaire en ligne. Corrigés
d’exercices, fiches de cours ou résumés
de leçons… les services disponibles embrassent généralement toutes les matières. A
chacun donc de sélectionner la sienne. Le soutien scolaire en ligne existe de plus
pour tous
les niveaux, de la primaire jusqu’au lycée. Sur Cyberexo.com, les niveaux vont de la 6è en
Terminale.

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog