Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

defenseurLe résultat d’un sondage TNS Sofres réalisé à la demande de l’UNICEF France est sans appel. Il indique que huit Français sur dix sont favorables au maintien d’une institution indépendante et identifiée, chargée des droits de l’enfant.

Or, comme je l’ai déjà évoqué à plusieurs reprises sur ce blog et sur le site droitsenfant.com, la création d’un Défenseur des droits individuels va entraîner la suppression, entre autre, du Défenseur des enfants, poste détenu actuellement par Madame Dominique Versini.

Comme beaucoup d’associations et d’acteurs des droits de l’enfant,  je suis scandalisé par ce projet de loi qui remet en cause gravement l’intérêt supérieur de l’enfant. Ces derniers ont des droits spécifiques qu’il faut absolument préserver.

La France est le deuxième pays européen à avoir ratifié la Convention internationale des droits de l’enfant. Il est inconcevable qu’elle marque un tel recul en matière de défense et de promotion des droits de l’enfant.

Face à la crise économique, au chômage, à la précarité, certains estiment que la défense des droits de l’enfant est un problème mineur. Rien n’est plus faux, une société qui ne protège pas ses enfants est une société disqualifiée. En outre, elle remet gravement en cause son avenir.


Dans le même temps, le gouvernement, par la voix de Christian Estrosi (voir article d’hier), prépare des lois encore plus répressives pour les enfants délinquants ? Faut-il y voir une coïncidence. Décidemment, la France ne s’honore pas en prenant de telles mesures.

Le vote définitif est prévu mardi prochain. Ensuite, le Sénat, qui a adopté les deux textes en première lecture le 3 juin dernier, devrait procéder en mars à une seconde lecture. L'objectif du gouvernement étant de faire adopter définitivement ce projet de loi au mois de juin, date à laquelle est prévue la nomination du Défenseur des droits.

JCC

commentaires

Hubert 14/01/2011 17:37



C'est un véritable recul. Je suis ce dossier de près et je m'aperçois que le futur défenseur des droits serait nommé par le Président d ela République. Pouvez-vous confirmer ? Est-ce une manière
de faire taire Madame Versini ou le Président de la Halde qui ont marqué leur différence ? En tout cas, c'est une vraie "usine à gaz" qui va être créée et tout cela au détriment des enfants !



Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog