Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

julie&melissaLe tueur pédophile multirécidiviste Marc Dutroux s'est rappelé au mauvais souvenir des Belges en demandant un aménagement de sa peine de prison.


En début de semaine, le tribunal d'application des peines (TAP) de Bruxelles lui a refusé la possibilité d'une libération anticipée, assortie du port d'un bracelet électronique. Le TAP argue notamment que l'intéressé n'a pas présenté un plan de reclassement social suffisamment étayé.


Condamné en 2004 à la réclusion à perpétuité pour quatre assassinats, six enlèvements, des tortures et des viols, le tueur est, en outre, soumis à une « mise à la disposition du gouvernement » (peine de sûreté) afin d'éviter qu'il puisse récidiver. Psychiatres, médecins et direction de la prison de Nivelles, où il est détenu, avaient rendu un avis négatif estimant que Marc Dutroux, qui ne fait preuve d'aucun amendement, présente toujours un risque réel pour la société.


La propre mère du pédophile s'est exprimée pour la première fois depuis la condamnation de son fils pour dire que s’il était libéré, il passerait à nouveau à l'acte.


Pour rappel, sa compagne, désignée comme complice des actes horribles commis par Marc Dutroux, a été remise en liberté conditionnelle en 2012. Elle vit désormais abritée dans un couvent de Wallonie (Belgique).


JCC

 

Photos : Julie et Mélissa (deux des victimes du tueur)

commentaires

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog