Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

abus sexuelsJimmy Savile, ancienne vedette de la télévision et de la radio britannique, est accusé d'actes de pédophilie par 300 victimes et décrit comme « l’un des pires délinquants sexuels de l'histoire du pays ». Et la très sérieuse BBC  (Télévision publique britannique) est prise dans l'œil du cyclone.


Avec sa longue tignasse blonde, devenue blanche au fil des années, son cigare, ses chaînes en or et ses improbables tenues multicolores, Jimmy Savile figurait jusqu'à sa mort, l'année dernière à 84 ans, comme l'une des vedettes britanniques du petit écran.


Une star, à l'image de Benny Hill, comme seul le Royaume-Uni sait en produire. Pendant 30 ans, cet excentrique a ainsi occupé une place de choix auprès des jeunes grâce à sa présentation sur la BBC des émissions « Top of the Pops » (1964-1984) et « Jim'll Fix It » (1975-1994).


Depuis le 4 octobre, son image a pourtant volé en éclats. La chaîne publique ITV a diffusé ce soir-là un reportage dans lequel il est accusé de viols et d'actes pédophiles par cinq femmes, dont quatre ont témoigné de manière anonyme.


Toutes expliquent avoir été violées dans les années 60 et 70 à l'intérieur de la loge du présentateur, dans les studios de la BBC, après leur participation à l'une de ses émissions. Comme Jimmy Savile est mort, l'histoire aurait pu s'éteindre si ces révélations n'avaient pas poussé de nombreuses autres personnes à joindre les autorités pour des crimes similaires.
Scotland Yard a ainsi annoncé la fin de semaine dernière avoir enregistré plus de 200 témoignages contre l'ancien présentateur. Il a lancé une enquête officielle sur cette affaire « d'une échelle sans précédent ».


Hier, la police a annoncé avoir recensé 100 victimes possibles supplémentaires, parmi lesquelles figurent deux hommes.


La vénérable BBC se retrouve à son tour prise dans cette spirale infernale, traitée à la une de tous les journaux nationaux depuis déjà une semaine. L'institution est tout d'abord critiquée pour avoir annulé, il y a déjà un an, la diffusion d'un reportage d'une de ses propres équipes à propos de ces accusations.


JCC

commentaires

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog