Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Et si la tuerie du lycée de « Marjory Stoneman Douglas » de Parkland, en Floride était le massacre de trop ? Vu de France, écrire une telle phrase fait froid dans le dos mais aux Etats-Unis chaque tuerie de masse ne déclenche pas de réactions massives pour interdire la vente libre des armes à feu.

Ce sont les lycéens, rescapés de la tuerie, qui ont lancé une incroyable campagne pour un contrôle des armes plus strict. Son efficacité est telle que même le Président Donald Trump, pourtant pro-armes, envisage de légiférer pour interdire les ventes d’armes aux jeunes de moins de 21 ans. le Président, devant des américains médusés, a en outre préconisé des vérifications étendues pour tout nouvel achat d’arme dans une foire ou en ligne et une interdiction de posséder une arme pour les personnes souffrant de troubles mentaux. Dans le même temps, il a proposé d’armer les enseignants…

Et c’est surtout en ligne que  la mobilisation a été organisée dès le début. Certains lycéens se sont servis des réseaux sociaux pour documenter la tragédie qui a touché leur établissement scolaire, à la manière de véritables journalistes. D’autres ont transformé « Twitter « et « Facebook » en porte-voix nationaux pour réclamer un contrôle plus strict des armes à feu.

Depuis, plusieurs importantes chaines de magasin ont annoncé leur décision d’arrêter immédiatement la vente des fusils d’assaut. Ces décisions ont beau paraître limitées, elles n’en sont pas moins rarissimes. Alors que, généralement, l’opinion publique se détourne des scènes de fusillades après le départ des équipes de télévision, l’attention autour du drame de Parkland reste entière grâce à ces lycéens courageux. Ces derniers jours, une douzaine d’entreprises ont rompu leurs liens commerciaux avec la « National Rifle Association » (NRA), le puissant lobby des armes.

Mais, le véritable test pour la réussite de la mobilisation des lycéens sera la réponse politique. Personne ne sait si les surprenantes annonces de Donald Trump seront suivies d’effets tant l'homme est imprévisible.

En tout cas, pour maintenir la pression, des mouvements lycéens et étudiants de tout le pays travaillent à une démonstration de force : la tenue, le 24 mars prochain, d’une grande manifestation à Washington et dans les villes américaines les plus importantes, pour demander aux politiques de prendre enfin leurs responsabilités.

Souhaitons qu’ils soient enfin entendus.

JCC

(Source : Télérama.fr)

commentaires

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog