Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

C’était l’une des grandes promesses d’Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle. Il s’était alors engager à créer « tous les postes d'auxiliaires de vie scolaire (AVS) pour que les jeunes enfants vivant en situation de handicap puissent aller à l'école ». Mais, trois mois après la rentrée, les résultats se font encore attendre.

Selon, le ministère de l’Éducation nationale, un peu plus de 3.000 élèves handicapés n’ont pas pu être scolarisés faute d’AVS. Pour cette rentrée 2017, sur plus de 300.000 élèves handicapés scolarisés en milieu ordinaire, plus de 164.000 d’entre eux avaient besoin d’un AVS ou d'un accompagnant d'élèves en situation de handicap (AESH). Ainsi, 160.720 enfants (98%) avaient vu leur demande honorée et 3.280 étaient encore en attente.

Les chiffres donnés par le ministère sont contestés par les associations qui estiment que 10.000 à 30.000 élèves handicapés sont privés d'AVS.  Pour elles, « le système ne fonctionne pas. Les budgets sont là mais on a des problèmes de recrutement ».

C’est pourquoi, au-delà des créations de postes,  le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer veut « changer le système ». Il souhaite

notamment que les contrats soient beaucoup plus pérennes.

Enfin, le ministre veut « accélérer la formation des personnels enseignants » qui ne sont pas toujours prêts à accepter des enfants handicapés dans leur école.

En attendant de voir concrètement ces mesures, les associations renvoient le même message à l’Etat, celui d’une « véritable prise de conscience sur le handicap », encore trop délaissé à l’école depuis de nombreuses années.

JCC

commentaires

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog