Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Etats-Unis : les incroyables errements de la justice américaine

Quatre adolescents américains ont été condamnés à 55 ans de prison pour un meurtre qu’ils n’ont pas commis. En 2012, ils ont pénétré au domicile d’un homme pour le cambrioler. Celui-ci a tiré sur l’un d’eux. Mais aux yeux de la justice, ce sont les jeunes garçons les responsables du drame. Agés de aujourd’hui de 18,19 et 20 ans, ils sont accusés d’être responsable du meurtre de l’un de leurs amis, Danzele Johnson.

Bien évidemment, Blake, Jose, Levi, et Anthony doivent être condamnés pour le cambriolage qu’ils ont voulu commettre en octobre 2012. Mais les quatre jeunes américains méritent-ils d’être traités comme des meurtriers? C’est cette question qui agite les Etats-Unis.

Il est 2 heures du matin cette nuit-là, lorsque les cinq camarades se retrouvent devant la maison de Jose, à Elkhart, dans l’Indiana. Ils veulent gagner de l’argent rapidement et se mettent en tête de commettre un cambriolage. Mais le propriétaire, Rodney Scott, était dans la maison et entendant un bruit, s’empare de son arme, descend les escaliers à toute vitesse et tire. Blake, Jose et Danzele se cachent alors dans un placard. Les quatre garçons ont ensuite été arrêtés et mis en examen pour le meurtre de leur ami.

En effet, selon la loi en vigueur dans l’Indiana, un individu peut être poursuivi pour meurtre si une personne est tuée pendant qu’elle commet ou tente de commettre un crime. L’intention de tuer n’a pas, dans ce cas, besoin d’être prouvée. Une personne peut ainsi être reconnue coupable de meurtre même si le décès est accidentel ou involontaire. Selon les partisans de cette loi, elle permet de dissuader des personnes de commettre un crime. Mais pour les opposants, elle va à l’encontre d’un principe simple de droit pénal : la reconnaissance de culpabilité.

Blake et Anthony ont été condamnés à 55 ans de prison. Levi, qui n’était pas à l’intérieur de la maison, a écopé d’une peine de 50 ans. Le verdict vient d’être confirmé en appel, bien que la cour a jugé la sentence inappropriée. Les adolescents ont demandé de faire transférer leur dossier devant la Cour Suprême de l’Indiana. La justice n’a pas encore décidé si un nouveau procès allait avoir lieu. Rodney Scott, le propriétaire de la maison cambriolée, n’a lui pas été poursuivi. La justice a estimé qu’il avait agi en état de légitime défense…

JCC

(Source : The Guardian - Photo : Blake Layman)

commentaires

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog