Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

France : quand la télévision utilise les enfants

Beaucoup d’entre nous ont pris l'habitude des télés crochets et de leurs candidats parfois charismatiques mais souvent assez palots.

Pour quelques-uns qui arrivent à faire une carrière plus ou moins longue et plus ou moins réussie, combien retournent dans l'ombre aussitôt l'émission terminée même s’ils en ont été les vainqueurs ?

En tant qu'adulte, il est déjà parfois difficile de se remettre d'une expérience comme celle-ci sans un solide entourage et de bons conseils.

On imagine alors ce qu’il se passer pour un enfant. Dans « Voice Kids », qui sévit actuellement sur TF1, les enfants sont très jeunes (entre 6 et 15 ans), ils donnent de la voix, sont filmés, suivis et épiés jusqu'à la finale et sans doute au-delà par des millions de téléspectateurs.

Je n’ai pas trouvé grand monde pour s’interroger sur la présence de ces enfants dans ces émissions.

N’est-ce pas trop lourd à porter pour un enfant ? D'autant plus lourd à porter qu'on entretient plus ou moins consciemment des espoirs qui ne se réaliseront peut-être jamais.

Pour ma part, je ne supporte pas ces émissions qui poussent les enfants devant les caméras. De « Super Nanny » au « Grand Frère », de « confessions intimes » à « Voice Kids », toutes ces émissions n’ont d’autres buts que d’amasser des millions d’euros avec la publicité qu’elles génèrent.

Et les parents de ces enfants, ne vivent-ils pas une gloire par procuration ? On en connait tous, des parents qui veulent à tout prix pousser leur progéniture par inconscience en pensant faire bien, au mieux, pour des motifs plus ou moins légitimes et au pire financières.

C’est vrai que c'est parfois mignon et même touchant. Mais c’est surtout énervant de voir des enfants singer les adultes. Et même si le talent de certains jeunes concurrents est indéniable, comment un enfant peut-il choisir la carrière qu'il va poursuivre le reste de sa vie à seulement six ans ?

Par ailleurs, est-on certain que les enfants qui participent à ce type d'émissions s'amusent réellement et vivent leur passage comme une expérience parmi d'autres ? Est-on certain que leur élimination, en direct à la télévision, ne va pas provoquer des dégâts irréversibles ? Est-on certain que ces enfants éliminés ne subiront pas les affres de leurs camarades à l’école ou au collège ?

Je vous laisse méditer sur ces interrogations et j’espère que vous ne regarderez plus ces émissions de la même façon !

JCC

commentaires

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog