Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

France : les châtiments corporels sur les enfants toujours autorisés

L'amendement visant à interdire les châtiments corporels et les violences physiques à l'égard des enfants a été retiré lundi soir de la proposition de loi sur la famille à l’Assemblée Nationale. La mesure a été reportée à un texte ultérieur et plus global sur la maltraitance, comme l'a promis la secrétaire d'Etat à la Famille. C'est la deuxième fois qu'une proposition de loi anti-fessée, après celle déposée en 2010 par l'ex-députée Edwige Antier, n'est pas adoptée. Alors même que 18 pays européens l'ont déjà entérinée, conformément aux recommandations du Conseil de l'Europe.

En 2009, 67% des Français confessaient donner ou avoir déjà donné la fessée à leurs enfants, selon un sondage TNS/Sofres pour Ouest-France. En 1999, d'après le même institut, ils étaient 84%.

Si la pratique est en recul, elle reste encore majoritaire au sein des familles françaises. Au point que 82% des Français se prononcent contre son interdiction dans le code civil. Il y a une peur de l'ingérence des pouvoirs publics dans la sphère familiale. Outre par tradition, les parents pratiquent la fessée aussi pour asseoir leur autorité.

Il existe pourtant des moyens alternatifs à la fessée pour garder le dessus et afficher son autorité. L'association « Ni claques, ni fessées » préconise la responsabilisation de l'enfant, la punition non corporelle, l'isolement de l'adulte, voire la thérapie du punching-ball (taper dans un coussin par exemple).

Pour les pédopsychiatres, la meilleure solution est de prévenir les crises en amont, notamment en respectant les besoins des enfants ou en s'assurant que les consignes ont bien été comprises par lui. Et si l'enfant n'écoute toujours pas, ce n’est pas très grave de perdre un peu d'autorité.

JCC

(Source : droitsenfant.fr)

commentaires

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog