Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

A cette occasion, plus de 20.000 enfants ont répondu à une enquête de l'Unicef, l'organisation des Nations unies pour les enfants. On y apprend notamment que près d'un enfant français sur cinq vit dans la précarité (17 %). Qu'en France, on compte trois millions d'enfants pauvres et qu'à la pauvreté s'ajoutent des difficultés à l'école, dans la famille, difficultés d'accès aux soins ou encore

Les résultats de l'enquête montrent que plus de la moitié des sondés ont déjà été victimes de harcèlement en milieu scolaire : 55% des enfants ont en effet répondu positivement à la proposition « je peux être harcelé ou ennuyé par d'autres enfants ou jeunes » dans le milieu scolaire, et 35% avouent que des adultes leur font peur. Ils sont également 10 % à s'estimer non respectés par les adultes, et 5% à déclarer ne pas manger trois repas par jour.

Le rapport de 16 pages met également en avant la corrélation qui existe entre privation et exclusion sociale En effet, si plus de 14,5% d’entre eux subissent une situation de grande ou d’extrême privation, leur qualité de vie se dégrade également proportionnellement à leur niveau de pauvreté ressenti.

L’UNICEF évoque même une « spirale négative dans laquelle sont entraînés les enfants et les familles défavorisés » estimant que « notre société riche, se voulant égalitaire et fraternelle, laisse de côté un grand nombre de nos concitoyens ».

L’UNICEF a réalisé une série de vidéos intitulée « Ecoutons ce que les enfants ont à nous dire » pour alerter le gouvernement et l'opinion sur ces problématiques. Pour l’organisation, « l'enfant et l'adolescent doivent être au centre de toutes les politiques publiques, de la façon la plus transversale possible, et la mission première de ces politiques publiques devrait être de protéger les plus vulnérables ».

JCC

(Source : UNICEF)

Voir la vidéo

Voir le rapport de l’UNICEF

Pour en savoir plus voir le dossier sur www.droitsenfant.fr

commentaires

ano 21/11/2013 23:37

Journée internationale des droits de l’enfant : et la circoncision :
http://www.droitaucorps.com/journee-internationale-droits-enfant

A noter qu'hollande est pour:
http://www.droitaucorps.com/francois-hollande-circoncision

"Le président du Consistoire, Joël Mergui, a rendu publique vendredi 8 novembre une lettre que lui a adressée le 30 octobre le président de la République, selon laquelle « la France a une position constante fondée sur le libre exercice des cultes qui est, avec la liberté de conscience, au cœur du principe de laïcité ».

« Il n’est donc pas question de remettre en cause un geste symbolique du judaïsme – comme d’autres religions – dès lors que la circoncision est pratiquée dans le respect du cadre légal déjà existant en France, concernant notamment le consentement des deux parents et – le cas échéant – de l’enfant, leur responsabilité et celle du praticien », écrit François Hollande. (…)"


Donc en france on est libre de mutiler les enfants du moment que c'est fait pour le culte de la religion (des parents).

BINSFELD Daniel 21/11/2013 09:42

Je voudrais vous parler d'enfants placés abusivements par les services sociaux,qui ne prévoient pas leurs avenirs,une fois atteint leurs majorités ils sonts jetés à la rue,alrs que des parents responsables assuments leurs responsabilités pour préparer l'avenirs de leurs enfants,de simples ragots mal fondés sans preuves réelles et sérieuses sonts placés par la force publics en les prenants de force,c'est une honte,je voudrais que cela soit pris en compte,il y a des centaines d'enfants placés abusivements en France,c'est honteux. Merci.

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog