Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

France : expulsion de Léonarda, mais où sont passées les valeurs de la République ?

En montant dans le car scolaire qui devait l'emmener à Sochaux, mercredi 9 octobre, Leonarda ne se doutait pas que sa sortie de classe s'achèverait quelques heures plus tard sur le tarmac de l'aéroport de Pristina au Kosovo. Du haut de ses 15 ans, elle était loin d'imaginer que l'onde de choc de son destin clandestin, révélé à tout un pays, allait se propager jusqu'aux plus hautes sphères de l'Etat, et déclencher se faisant une guerre de tranchée dans le monde politique. L’image qu’il nous renvoie ainsi est absolument affligeante.

C’est d’abord Jean-Luc Mélenchon, qui n’en est plus à une provocation près, qui parle de « rafle », comme si l’on pouvait comparer l’incomparable. C’est ensuite François Fillon, Jean-François Copé et Nathalie Kosciusko-Morizet (pour ne citer qu’eux) qui s’en donnent à cœur joie pour faire de la politique politicienne sur cette affaire oubliant au passage que se sont eux qui, depuis quelques années, déversent le fertilisant sur le terreau de la bête immonde.

C’est aussi, Hervé Morin et Jean-Louis Borloo qui se cramponnent à l’idée que la loi a été respectée et que « les policiers ont fait leur travail dans des procédures nécessaires ». C’est enfin Jean-Vincent Placé ou Cécile Duflot qui s’indignent et réclament la destitution d’un préfet tout en serrant fermement la main qui les nourrit. Et puis c’est le silence assourdissant de notre Président.

Le tout relayé par une campagne médiatique sans précédent qui tente, depuis quelques jours, de décrédibiliser la famille comme s’il fallait justifier l’injustifiable et rendre responsable les enfants des comportements de leurs parents.

Le droit aurait été respecté nous dit-on et si ce n’est pas le cas, la famille sera rapatriée. Le droit ? La belle affaire ! Où sont donc passées les valeurs de la République ? Celles qui sont inscrites au fronton de nos mairies et qui trouvent leur fondement dans la Révolution Française et la Déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen.

Ces valeurs qui ont conduit la France à être l’un des premiers pays au monde à ratifier la convention internationale des droits de l’enfant, à créer un défenseur des enfants et être à l’origine de la journée internationale des droits de l’enfant. Ces valeurs enfin qui ont conduit la France à être, de tout temps, une terre d’asile accueillante.

Ces valeurs devraient conduire tout le personnel politique, quelles que soient ses convictions, à s’interdire de s’attaquer à des enfants, voire simplement à justifier le comportement de quelques fonctionnaires trop zélés.

Et se sont justement des enfants qui aujourd’hui donnent l’exemple en descendant dans les rues, ces enfants qui ne veulent pas voir ces valeurs républicaines bafouées et être emportées par un tsunami « bleu marine » qui, à coup sûr, détruira tout sur son passage.

JCC

commentaires

Vivet 19/10/2013 10:22

Très Bonne synthèse Merci PASCAL VIVET

JC Champagnat 20/10/2013 09:04

Merci !

Actualités des droits de l'enfant

Actualités des droits de l'enfant en France et dans le monde. Blog complémentaire du site internet www.droitsenfant.fr. Citation : A. de Saint-Exupéry

Hébergé par Overblog